Mon passé, mes espoirs   Raymond Lagardère


Grande figure du syndicalisme forestier, Raymond Lagardère a dirigé et animé l’activité syndicale au sein de la Fédération CGT jusqu’à l’arrêt de la production de résine, jusqu’au dernier gemmeur. Secrétaire fédéral adjoint en 1954 au congrès de Linxe, puis élu secrétaire général de 1965 à 1990, il a profondément marqué sa période. Raymond a eu envie et besoin de raconter.
Il le fait de bonne manière et chacun jugera. Son ouvrage, préfacé par Francis Dupuy, maître de conférences en anthropologie à l’université de Poitiers, enrichi de l’apport de Claude Courau, autre figure du gemmage, inventeur de la technique du vase clos, est tout sauf de la nostalgie. Il est au contraire une lueur d’espoir pour tous ceux qui considèrent que la forêt a de l’avenir.

Pour l’IHSA, Michel Becerro